Vous êtes ici : OVSQFR

Journée scientifique du Service d’Observation NDACC-France

le 19 juin 2019

Observatoire de Versailles Sain-Quentin-en-Yvelines

La journée scientifique du Service d’Observation NDACC-France a eu lieu le 19 juin 2019 sur le site de l’OVSQ à Guyancourt. Elle a accueilli 32 participants de plusieurs laboratoires.

Le NDACC (Network for the Detection of Atmospheric Composition Change) est un réseau international de surveillance sur le long terme de la stratosphère et de la haute troposphère créé en 1991. Il a pour objectifs la détection des changements de composition atmosphérique et de température d’origine naturelle ou anthropique, l’étude des interactions entre chimie et climat, ainsi que la validation sur le long terme des modèles et des observations effectuées par les missions satellites successives. Le Service National d’Observation (SNO) NDACC-France est un des contributeurs majeurs du réseau international NDACC.

La journée scientifique NDACC-France organisée le 19 juin 2019 avait pour objectif de faire le bilan de différentes activités scientifiques et techniques développées au sein du SNO au cours des dernières années. Le programme scientifique comprenait 10 présentations orales et une session poster. Il s’est conclu par une discussion des enjeux scientifiques et techniques du SNO.
Une première présentation générale a exposé la nouvelle organisation du SNO NDACC-France ainsi que le bilan scientifique qui fait état notamment de 18 publications en moyenne par an depuis 2015.

Les présentations orales et poster ont couvert des thèmes variés tels que les nouveaux instruments labellisés NDACC dont le lidar vapeur d’eau de l’OSU Réunion, la jouvence des lidars, les études de tendance de l’ozone et leur contribution aux rapport internationaux LOTUS (ozone stratosphérique) et TOAR (ozone troposphérique), les produits dérivées des mesures lidar de température comme l’activité des ondes de gravité, et la perte d’ozone en Arctique à partir du réseau SAOZ et des modèles de chimie-climat. Il est à noter que les séries de mesures lidar de température et d’ozone de l’OHP sont les plus longues à l’échelle mondiale (40 ans de données pour la température). Une session sur la validation satellitaire des différents paramètres observés (ozone, aérosols, rayonnement UV, température ainsi que le vent dont l’ajout dans le NDACC est à l’étude) a suivi la pause déjeuner organisée autour d’un buffet.

Les activités polaires ainsi que l’implication du SNO dans les infrastructures européennes ACTRIS et ARISE ont été également traitées.

Pendant la discussion des enjeux scientifiques et techniques qui a conclu la journée, différents sujets présentés dans la journée ont été approfondis, notamment la question de jouvence des lidar. Un groupe de travail a été désigné pour suivre ce sujet.



Informations complémentaires
Les présentations de cette journée sont disponibles jusqu’au 27 juillet 2019 sur le site ftp du LATMOS
ftp://ftp.latmos.ipsl.fr/outgoing/Journée_Scientifique_NDACC-FR_2019/