Vous êtes ici : OVSQFRActualités

  • Vidéos,

Danièle Hauser a été décorée de la légion d’honneur au grade de chevalier

Danièle Hauser a été décorée de la légion d’honneur au grade de chevalier par Jean Jouzel LSCE/IPSL-Vice Président du groupe scientifique du GIEC.

le 20 janvier 2014

lundi 20 janvier 2014 à 18h

La cérémonie a eu lieu au siège du CNRS à Paris.
[legende-image]1262860976281[/legende-image]


Danièle Hauser, directrice du LATMOS (laboratoire de l’OVSQ), spécialiste de la physique de l’atmosphère et des échanges océan/atmosphère, experte sur les méthodes d’observation de la Terre par télédétection, a été nommée Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, vendredi 12 juillet 2013.
La cérémonie s’est déroulée le lundi 20 janvier dernier au siège du CNRS.

 

[legende-image]1262860976279[/legende-image]
 

Actuellement Directrice de Recherche 1ère classe au CNRS, Danièle Hauser dirige depuis 2009 le LATMOS dont les thématiques de recherche portent sur le domaine des sciences de l’Univers et de la Planète (physique et chimie de l’atmosphère, interactions surfaces/atmosphère, climatologie, planétologie, relations soleil/atmosphères). Elle avait auparavant dirigé, de 2008 à 2009, le CETP qui est devenu le LATMOS après sa fusion avec le Service d'aéronomie.

Débutant sa carrière de recherche au CNRS en 1982 sur l’étude de l’atmosphère au moyen de mesures par télédétection radar (propriétés des nuages et précipitations, dynamique et thermodynamique atmosphérique en milieu nuageux), elle a, à partir de 1990, orienté son activité de recherche vers l’étude de la surface océanique et des échanges océan/atmosphère (quantification et paramétrisation des échanges entre l’océan et l’atmosphère, processus hydrodynamiques liés aux vagues, méthodes de mesures par télédétection des paramètres de la surface océanique – vent, vagues, salinité).


Elle est aujourd’hui responsable scientifique de la mission spatiale Franco-Chinoise CFOSAT en cours de développement, qui porte sur la mesure du vent et des vagues à la surface de l’océan par radar.

Danièle Hauser a co-écrit une cinquantaine d'articles dans des revues internationales à comité de lecture ou chapitres d’ouvrages, et plus de 80 actes de congrès internationaux.

 

Elle a également exercé plusieurs responsabilités d’animation, d’organisation, ou d’évaluation de la recherche. Elle est notamment membre du Comité Scientifique de Météo-France depuis 2010.